Swagger

Publié le 16 Janvier 2017

Swagger

Nous sommes allés voir le film Swagger.  A la suite de la projection, nous avons eu la chance de rencontrer le réalisateur Olivier Babinet.

Nous avons discuté une heure sur des sujets qui nous touchaient particulièrement comme le racisme autour des cultures issues de l'immigration, la dignité même dans la pauvreté, la violence, les trafics, l'ambition de sortir du ghetto...

Puis, Olivier Babinet nous a présenté son parcours du combattant pour devenir réalisateur. Il nous a appris qu'il existait plus d'emplois dans l'audiovisuel que dans l'industrie automobile en France... Lui n'a pas suivi de formation après le bac. Il est monté sur Paris avec ses amis, a créé une émission "Bidule", achetée par Canal+, a travaillé pour des agences publicitaires, a écrit un scénario... Mais tout cela prend beaucoup de temps, il faut se battre, défendre ses projets et ça peut devenir stressant car "On ne voit pas le bout du tunnel". Mais il aime par-dessus tout son métier et trouve que que c'est un métier dans lequel il faut s'engager !  

                                                                                                                                     Douaa

SwaggerSwagger

Les élèves du collège Jules Ferry invités au ciné !

Tous les élèves de 5ème et de 4ème ont assisté, mardi 10 janvier, au cinéma La Bobine de Quimperlé, à la projection de Swagger, teen-movie transportant le spectateur dans la tête de onze adolescents grandissant dans les cités.

Cerise sur le gâteau, le réalisateur Olivier Babinet était présent à la fin du film pour répondre aux questions des collégiens. Et, s'il était particulièrement intéressé de connaître le ressenti d' élèves vivant loin des cités, il a répondu avec infiniment de gentillesse et de plaisir à toutes les interrogations, tant sur le montage du film, sur les acteurs que sur les conditions de tournage...

Ce film touchant, drôle, grave a déclenché un véritable intérêt auprès du jeune public, et plus particulièrement auprès des élèves de la section français langue étrangère qui se sont retrouvés dans certains acteurs, dans leurs interrogations et leurs attentes. Et le temps s'est révélé si court, qu'Olivier Babinet a accepté une invitation impromptue au collège le mercredi matin pour un échange plus long...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :