Passeurs de Lumière

Publié le 21 Novembre 2017

Dans le cadre du festival Les Passeurs de Lumière, une classe de 4e a rencontré Jean-Louis Le Tacon, cinéaste atypique !

Passeurs de LumièrePasseurs de Lumière
Passeurs de LumièrePasseurs de Lumière
Passeurs de LumièrePasseurs de Lumière

Après avoir présenté rapidement les différentes caméras de l'histoire du cinéma, les élèves se sont approprié la plus petite caméra actuelle : celle du téléphone portable. En l'imaginant dans leurs mains, en formant le cadre avec leurs doigts (girafe-vertical ou crocodile-horizontal), ils ont appris à filmer en plan fixe et en se déplaçant. Après un échauffement corporel, le cinéaste leur a enseigné la gymnastique des filmeurs, technique initiée par Jean Rouche. Jean-Louis Le Tacon se désigne lui-même comme un cinéaste anthropologue.

En cours de Français, les élèves ont découvert le court-métrage Waterproof, court-métrage qui a suscité de nombreuses questions. Comme le temps de rencontre était trop court pour revenir sur le film, la discussion entre les élèves et le cinéaste se poursuivra par mail.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :