14-18 : les gueules cassées

Publié le 23 Novembre 2018

Les collégiens de Jules-Ferry au Présidial, devant la grande fresque, qui est l’œuvre du collectif Körper. Derrière, on aperçoit les visages qu’ils ont posés sur les Poilus. | OUEST-FRANCE

Les collégiens de Jules-Ferry au Présidial, devant la grande fresque, qui est l’œuvre du collectif Körper. Derrière, on aperçoit les visages qu’ils ont posés sur les Poilus. | OUEST-FRANCE

Le collectif Körper a exposé sa fresque collaborative « gueules cassées » au Présidial du 13 au 21 novembre dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale.

Il s'agissait d’une fresque sur bois de 6,25m représentant 29 poilus dans leur costume bleu horizon et dont les visages et les mains violemment gravés dans le bois et encrés en noir, traduisaient la violence physique et psychologique de ces victimes de guerre.

A l’occasion de cette exposition, les élèves de 4e3 et les internes ont été invités lors d'ateliers de linogravure à recouvrir ces visages, tel un acte chirurgical, avec leur propre création.

Leurs travaux sont à présent exposés dans le cloître du collège.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :