Publié le 12 Juin 2018

Concours Algoréa : De très beaux parcours !

En prolongement du concours Castor Informatique, quelques élèves du collège se sont engagés dans le concours national Algoréa.

Trois d'entre eux, Lenaïg, Noévan et Lilian, ont participé aux trois premiers tours, accédant au fur et à mesure à des niveaux supérieurs. Bravo !

A l'issue du 3ème tour, Lenaïg et Noévan se sont classés respectivement 20ème et 4ème de leur catégorie. Ils ont atteint tous les deux le niveau bleu, niveau maximum, et sont qualifiés pour la demi-finale.

Tout le collège les félicite et est derrière eux pour les pousser vers la finale qui se déroulera à Paris !

Lire la suite

Rédigé par Collège Jules Ferry

Publié dans #Sciences

Publié le 5 Juin 2018

Les élèves du collège Jules-Ferry ont travaillé à partir des œuvres de Miles Hyman. L’artiste découvre la réalisation de Souleyman. Photo : Beatrice Le Grand, Ouest-France

Les élèves du collège Jules-Ferry ont travaillé à partir des œuvres de Miles Hyman. L’artiste découvre la réalisation de Souleyman. Photo : Beatrice Le Grand, Ouest-France

En réponse aux dessins de Miles Hyman exposés tout l'été à la chapelle des Ursulines, les élèves ont écrit, dessiné et réalisé des photos. Leur travail a donné lieu à une exposition dans le cloître du collège.

Avec Mme Coutant, leur professeure d'arts plastiques, les élèves ont créé des images entre réel et imaginaire ("Entre-deux mondes"), en écho à la série de dessins de la ville de Quimperlé de Miles Hyman.

En cours de français, Mme Thomas a demandé aux élèves de 3e4 de laisser leur imagination vagabonder en choisissant un dessin de Miles Hyman et en adoptant le mode d’expression écrite qui leur parlait : poème, nouvelle, article de presse, faits divers…

Les élèves d'ULIS2 de Mme Delande ont cherché dans Quimperlé les lieux des croquis de Miles Hyman afin de créer ensuite une image entre réel et imaginaire travaillée sur un logiciel de dessin.

L'exposition "Entre-deux mondes" a constitué une merveilleuse opportunité pour les élèves allophones de l'UPE2A (dispositif d'accueil et de soutien en français langue seconde) d'exprimer leur créativité et de livrer leur regard sur la ville de Quimperlé. Un regard entre deux mondes : celui d'où ils viennent et celui où ils vivent actuellement, où ils créent d'autres liens, où ils vivent de nouvelles expériences. C'est une vision neuve, élargie et enrichie par tant de lieux traversés, visités et rencontrés, que ces jeunes ont choisi d'exposer à leur tour, accompagnés par Mme Veillon, leur enseignante, et Mme Montaland, professeure documentaliste.

Nous avons rencontré Miles Hyman !
Nous avons rencontré Miles Hyman !
Nous avons rencontré Miles Hyman !
Nous avons rencontré Miles Hyman !
Nous avons rencontré Miles Hyman !
Nous avons rencontré Miles Hyman !
Miles Hyman découvre le texte de Candice. Photo : Le Télégramme

Miles Hyman découvre le texte de Candice. Photo : Le Télégramme

L'ancienne ville

 

Sous les ponts de Paris

À l'époque où tout n'était pas gris

Mes yeux, sans cesse, s’émerveillaient sur mon pays

 

La ville que j'ai connue

Avait entièrement disparue

Mon Paris, n'existait plus

 

Texte de Zoé

Dessin de Miles Hyman

Lire la suite

Publié le 30 Mai 2018

Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage
Les associations sportives du district UNSS de Rosporden en tournoi de plage

Bel après-midi au Pouldu

Mercredi 30 mai, les enseignants d'EPS des collèges publics de Quimperlé (Jules Ferry et La Villemarqué), Moëlan, Rosporden, Scaer, Bannalec, Pont-Aven et Concarneau (Sables Blancs et Porzou) proposaient à leurs élèves licenciés dans les associations sportives de se retrouver sur la plage de Bellangenais.

Cet après-midi dédié à la convivialité et au plaisir de la pratique sportive, a permis à 187 élèves de jouer au beach-volley, au sand ball et au soccer en mélangeant les catégories et les genres.

Avec le cross qui a rassemblé à l'automne tous ces établissements, cette journée est un temps fort différent dans la saison pour des élèves qui pratiquent habituellement des activités diverses : gymnastique, escalade, danse, futsal, gymnastique rythmique, futsal, , volley-ball, course d'orientation, badminton ou handball.

Lire la suite

Publié dans #Sport

Publié le 29 Mai 2018

Les élèves de 5ème ont appris et illustré des expressions idiomatiques en anglais, espagnol et anglais Ce travail a été présenté lors de la journée "Faites des langues" le 29 mai dernier. Bravo aux artistes !

Lire la suite

Publié le 23 Mai 2018

Les 3èmes 4 ont travaillé dans le cadre de l'EPI Anglais-Histoire sur la vie des Britanniques pendant la seconde guerre mondiale. Ils se sont mis dans la peau d'un personnage (soldat, enfant, femme, garde londonien...) et ont rédigé une lettre en leur nom à un proche.
 

Lire la suite

Publié le 20 Mai 2018

Au mois de mai, les élèves de l'AS Danse de Mme Marpeau, professeure d'EPS, ont été invitées à se produire dans le cadre des rencontres Festival Danse du Morbihan.

Voici la captation vidéo de leur spectacle :

Lire la suite

Publié dans #Sport

Publié le 18 Mai 2018

Les collégiens en compagnie de Iona Gauchet, de l’association Dibabus, en pleine répétition de «Klaxon», fable audio sur le harcèlement scolaire - photo : Ouest-France

Les collégiens en compagnie de Iona Gauchet, de l’association Dibabus, en pleine répétition de «Klaxon», fable audio sur le harcèlement scolaire - photo : Ouest-France

Source : Article de Jean-Marc Pinson, Ouest-France du vendredi 18 mai 2018

Dans une salle du collège Jules-Ferry, à Quimperlé, une quinzaine de collégiens sont au micro. Sous l’œil d’Amélie Llorca et de Iona Gauchet, de l’association Dibabus, et des animateurs du Point information jeunesse, ils enregistrent une fable qui n’en est pas une, sur le harcèlement à l’école.

Le physique, la vie amoureuse, le look, les jeunes sont parfois sans pitié entre eux. Les sarcasmes fusent. Répétés, cela devient du harcèlement, et la victime peut craquer. Un sujet délicat dont il faut parler. « Cela fait deux ans que nous travaillons sur le harcèlement scolaire, souligne Isabelle Dalongeville, principale adjointe du collège. Nous avons trente élèves, que nous nommons les sentinelles, chargés de repérer des situations et d’interpeller des adultes par la suite. »

Melissa est une sentinelle. « Plus jeune, j’ai été victime de harcèlement, donc j’ai voulu aider les autres. Cela me fait plaisir de participer au projet, je me sens utile si un élève vient me voir pour me parler. » Même écho du côté de Soledad : « C’est important d’en parler, de ne pas rester dans son coin. »

Dans le pays de Quimperlé, on a vu les choses en grand pour sensibiliser les jeunes sur le sujet. 700 élèves en ont parlé, des collégiens mais aussi des élèves de l’IME François-Huon de Quimperlé. « À partir d’un collectage de témoignages et de réflexions sur les situations rencontrées au quotidien, l’écriture d’une fable contemporaine a été entreprise, précise la principale adjointe du collège. Puis, cette fable a constitué une pièce audio théâtralisée. »

Les élèves ont travaillé dur. La voix, la posture, les émotions, le mouvement du corps. Après de nombreuses répétitions, ce vendredi, à la MJC de Trégunc, les élèves vont enregistrer l’émission de radio. Ils seront bien entourés, avec la webradio Sterenn, Radio Pikez, Radio Balises et l’association Paroles de jeunes.

Ces enregistrements seront restitués lundi 11 juin à Bannalec, le 12 et 13 juin à Quimperlé.Tous les élèves de 5e et le groupe de l’IME sont invités à participer à ces soirées ouvertes au public. « À chaque restitution il y aura la présence d’une radio, souligne Arnaud Caradec, animateur prévention au Point information jeunesse de Quimperlé communauté, qui enregistrera l’émission dans les conditions du direct, émission qui sera ensuite diffusée sur les ondes de cette radio. »

Lire la suite

Publié le 15 Mai 2018

Les élèves de l'ULIS2 mènent depuis le début de l'année un projet de construction de bacs de jardin. Ils ont élaboré un budget, puis ils ont présenté ce budget à Monsieur Mennessier, Le principal du collège, et à Monsieur Boleis, le gestionnaire, avant d'obtenir le matériel pour commencer les travaux. Ils espèrent pouvoir jardiner avant l'été mais ce sera sans doute pour la rentrée prochaine ! Voici leur compte-rendu :

"Depuis trois semaines, nous avons commencé la construction de bacs de jardin individuels. Pour en arriver là, nous avons du :

- mesurer le terrain et faire des maquettes en miniature

- calculer la quantité de bois

- lister le matériel nécessaire

- réaliser le bon de commande

 

 

 

 

 

 

 

Voici ce que nous faisons pour construire les bacs de jardin :

Photo n°1 : Mesurer des longueurs en utilisant un mètre

Photo n°2 : Tracer des perpendiculaires avec une équerre

Photo n°3 : Travailler en équipe

Photo n°4 : Être précis dans ses mesures et ses tracés

Photo n°5 : Apprendre à utiliser une scie à main en respectant des consignes de sécurité : une cale pour ne pas déraper, des gants, être concentré sur sa tâche, quelqu'un pour tenir la planche avec nous."

Les élèves de l'ULIS2 bricolent !
Les élèves de l'ULIS2 bricolent !
Les élèves de l'ULIS2 bricolent !
Les élèves de l'ULIS2 bricolent !
Les élèves de l'ULIS2 bricolent !

Lire la suite

Publié le 25 Avril 2018

Remise des prix dans le cloître du collège

Remise des prix dans le cloître du collège

Sensibilisation pour les classes de 6e : qu'est-ce qu'un bon petit déjeuner ?
Sensibilisation pour les classes de 6e : qu'est-ce qu'un bon petit déjeuner ?Sensibilisation pour les classes de 6e : qu'est-ce qu'un bon petit déjeuner ?

Sensibilisation pour les classes de 6e : qu'est-ce qu'un bon petit déjeuner ?

Lire la suite

Publié dans #Sport

Publié le 20 Avril 2018

Puy du Fou : l'UPE2A voyage dans le temps !
Puy du Fou : l'UPE2A voyage dans le temps !
Puy du Fou : l'UPE2A voyage dans le temps !
Puy du Fou : l'UPE2A voyage dans le temps !
Puy du Fou : l'UPE2A voyage dans le temps !

Les 14 élèves de l'UPEAA étaient impatients de prendre le mini-bus à 6h du matin, ce mardi 17 avril. Direction : Le Puy du Fou ! Les élèves nous racontent leur journée :

"Il y avait une joyeuse ambiance entre blagues, films et musique. Nous sommes rentrés dans le parc à 10h00 et nous avons assisté au bal des oiseaux fantômes. Samir voulait toucher les volatiles qui rasaient la tête des spectateurs. Abdoul-Rahman et ses frères avaient déjà vu des serpentaires et des aigles dans les montagnes tchétchènes. Le deuxième spectacle, Les Mousquetaires de Richelieu, était dans un immense théâtre. Nous avons été surpris par les changements rapides de décor, on se croyait au cinéma. Les danseuses de Flamenco, les épées et les chevaux dansaient avec magie. Les combats étaient très réalistes. Ensuite, on est sorti pour regarder un spectacle de duels à cheval qui racontait l'histoire de Jeanne d'Arc. C'était bizarre d'imaginer une femme en armure au Moyen-Age, qui commande des soldats. A midi,nous voulions manger mais nous n'avions pas le temps. Alors, nous nous sommes installés sur les gradins de l’arène pour admirer les combats de gladiateurs, les lions blancs, les pythons, les courses de chars et les trois éléphants. Abdoul-Rahman applaudissait si fort que sa veste s'est envolée. Ce jour-là, on devait tout le temps courir pour « attraper » une place. On n'a même pas eu le temps d'acheter une glace. Tous les magasins étaient fermés. Heureusement, le dernier spectacle était grandiose avec ses jeux de fontaines illuminées dans la nuit. C'est dommage qu'on n'ait pas eu le droit de filmer pour nos familles. " Adoul-Rahman et Esad

"Je vais vous présenter une animation vue au Puy du fou : Le Mystère la Pérouse. C'est l'histoire d'un navire français qui est parti à la découverte du monde. Malheureusement, l'équipage s'est perdu et a fait sans doute naufrage. On a longtemps cru qu'il avait disparu, mais on a retrouvé l'épave récemment et des livres qui témoignaient de leur enthousiasme." Samir

" Les Mousquetaires de Richelieu : J'ai vu un homme avec sa compagne se faire arrêter par les soldats dans la rue alors qu'ils jouaient une pièce de théâtre. Le comédien a dû se déguiser pour s'échapper. Mais, il est obligé quand même de se battre avec des épées. A la fin, les soldats emmènent la bohémienne au palais. Le comédien demande de l'aide au roi qui lui répond que sa femme doit préparer un spectacle de danse espagnole pour la reine." Moussa

 

Lire la suite

Publié le 19 Avril 2018

Rencontre avec Lutz Stehl à la médiathèque
Rencontre avec Lutz Stehl à la médiathèque
Rencontre avec Lutz Stehl à la médiathèque

Les élèves de deux classes de troisième ont eu la chance de rencontrer Lutz Stehl à l'occasion de son exposition Hululement en Bel-Air à la médiathèque de Quimperlé.

L'artiste a expliqué aux élèves à quel point sa découverte des cachots du collège a influencé sa recherche. C'est en écho aux graffitis qui s'y trouvent que Lutz Stehl a conçu ses propres œuvres. Une manière de porter au grand jour et au « Bel-Air » ces cris dessinés que les travailleurs ou les prisonniers ont tracés et gravés sur les murs.

Dans ses images, l'artiste cherche à retrouver l'énergie, le côté à la fois brut et fragile des graffitis. Pour cela, il utilise une grande variété de moyens. Il travaille par exemple en peinture mais aussi au pastel ou en collage, ... Il ajoute parfois différentes matières comme du sable, du polystyrène, du carton ou encore des végétaux. Ses supports sont hétéroclites : de la toile, du papier, des cagettes ou boîtes en carton qui deviennent, dépliée, des cellules ouvertes, … Les formes qu'il élabore évoquent des visages humains, des animaux, des tours, ou des motifs abstraits comme une empreinte mentale qu'auraient laissée dans sa mémoire les graffitis des sous-sol.

Lutz Stehl, qui est un ancien professeur, a également tenu à créer des liens entre le passé (à partir duquel il a travaillé) et l'actualité (qui parfois l'inquiète), en invitant les élèves à la vigilance pour éviter que l'histoire ne se répète.

Pour finir, les élèves ont expérimenté plastiquement pour créer eux aussi des images inspirées des graffitis.

Ce fut donc une visite passionnante.

Lire la suite

Publié le 10 Avril 2018

Les élèves de 6ème 2 ont travaillé sur la présentation du collège tandis que les 5èmes en début d'année ont proposé quelques idées pour une école idéale...

Lire la suite

Publié le 9 Avril 2018

Lire la suite

Publié dans #Sport

Publié le 22 Mars 2018

Samedi 7 avril de 9h à 12h

Portes Ouvertes au collège

Lire la suite

Publié dans #Au collège

Publié le 22 Mars 2018

Lors de la remise des récompenses, mardi, au CDI du collège Jules Ferry. Photo Ouest-France

Lors de la remise des récompenses, mardi, au CDI du collège Jules Ferry. Photo Ouest-France

Source : Ouest-France Quimperlé, 21 mars 2018.

Chaque année, au niveau national, des jeunes collégiens s’engagent dans le concours Castor, un concours axé sur l’informatique et la logique mathématique. Des élèves du collègues Jules-Ferry à Quimperlé ont été récompensés.

Cette année, ils étaient plus de 600 000 participants.

Deux élèves du collège Jules-Ferry ont brillé : Soledad Navarro, en classe de 4e, se place à la 14e position sur plus de 56 200 élèves ; Zoé Cruaud, en classe de 3e, se positionne à la 876e place sur 51 446 participants.

La suite passe par le concours Algoréa où plusieurs qualifications mènent à la finale à Paris.

Dans un second temps, le collège Jules-Ferry a organisé sa semaine des mathématiques et proposé aux élèves volontaires un concours d'énigmes avec deux niveaux :  un pour les élèves de 6e et 5e, et l'autre pour les élèves de 4e et 3e.

Au total, 128 élèves ont participé. Des récompenses ont été remises mardi, par Jean-Luc Mennessier, principal, en présence des professeurs de mathématiques, Ronan Berrehar, Alain Peoc’h et Pascale Vivier.

Lire la suite

Publié dans #Sciences