arts, histoire & culture

Publié le 25 Avril 2017

Les élèves de 5ème3 ont créé un jazz chant avec Mme Gouret, leur professeur d'anglais. Ce sont de petites histoires chantées sur un rythme particulier, à l'image d'un modèle trouvé dans leur manuel scolaire.

Suivez le lien et écoutez leur création !

https://padlet.com/rgourret_anglais/le0n5wmzohp9

 

                                                                                        https://pixabay.com/fr/users/Clker-Free-Vector-Images-3736/

Lire la suite

Publié le 16 Janvier 2017

Swagger

Nous sommes allés voir le film Swagger.  A la suite de la projection, nous avons eu la chance de rencontrer le réalisateur Olivier Babinet.

Nous avons discuté une heure sur des sujets qui nous touchaient particulièrement comme le racisme autour des cultures issues de l'immigration, la dignité même dans la pauvreté, la violence, les trafics, l'ambition de sortir du ghetto...

Puis, Olivier Babinet nous a présenté son parcours du combattant pour devenir réalisateur. Il nous a appris qu'il existait plus d'emplois dans l'audiovisuel que dans l'industrie automobile en France... Lui n'a pas suivi de formation après le bac. Il est monté sur Paris avec ses amis, a créé une émission "Bidule", achetée par Canal+, a travaillé pour des agences publicitaires, a écrit un scénario... Mais tout cela prend beaucoup de temps, il faut se battre, défendre ses projets et ça peut devenir stressant car "On ne voit pas le bout du tunnel". Mais il aime par-dessus tout son métier et trouve que que c'est un métier dans lequel il faut s'engager !  

                                                                                                                                     Douaa

SwaggerSwagger

Les élèves du collège Jules Ferry invités au ciné !

Tous les élèves de 5ème et de 4ème ont assisté, mardi 10 janvier, au cinéma La Bobine de Quimperlé, à la projection de Swagger, teen-movie transportant le spectateur dans la tête de onze adolescents grandissant dans les cités.

Cerise sur le gâteau, le réalisateur Olivier Babinet était présent à la fin du film pour répondre aux questions des collégiens. Et, s'il était particulièrement intéressé de connaître le ressenti d' élèves vivant loin des cités, il a répondu avec infiniment de gentillesse et de plaisir à toutes les interrogations, tant sur le montage du film, sur les acteurs que sur les conditions de tournage...

Ce film touchant, drôle, grave a déclenché un véritable intérêt auprès du jeune public, et plus particulièrement auprès des élèves de la section français langue étrangère qui se sont retrouvés dans certains acteurs, dans leurs interrogations et leurs attentes. Et le temps s'est révélé si court, qu'Olivier Babinet a accepté une invitation impromptue au collège le mercredi matin pour un échange plus long...

Lire la suite

Publié le 16 Janvier 2017

Sarmale (plat principal roumain)

Choisissez un chou blanc, pas trop gros. Après avoir enlevé les grosses nervures, vous pouvez mettre ces feuilles à tremper pendant le temps de préparation de la farce, qui nécessite les ingrédients suivants :

  • 200 g de viande de porc

  • 500 g de viande de bœuf

  • deux grosses poignées de riz

  • un oignon

  • du persil

  • du concentré de tomate

Dans un grand saladier, mélangez (à la main, si vous voulez respecter la tradition! Les Roumaines disent d'une spatule en bois tue à coup sûr le goût de la viande...) tous les ingrédients, sauf l'oignon, qu'il convient de faire rissoler rapidement, après l'avoir, au préalable, haché très finement. Vous pouvez ensuite l'ajouter à la préparation.

Une fois cette farce préparée, il est temps de garnir vos feuilles de chou de la viande Prenez chaque feuille, ajoutez-y une cuillère à soupe de farce, puis roulez un tour. Repliez les extrémités afin de bien fermer les bouts, et terminez de rouler la feuille sur elle-même. Votre premier sarmale est prêt!

Lire la suite

Publié le 16 Janvier 2017

Cozonac roumaine (brioche)

* 1 paquet de levure

* 800 g de farine

* 300 g de sucre

* 2 oeufs + 3 jaunes d'oeufs

* 400 ml de lait

* 200 grammes de beurre

* 50 ml d'huile

* le zeste râpé d'un citron

* le zeste râpé d'une orange

* vanille

Ingrédients mélange de noix:

* 200 g noix concassées

* 2-3 cuillères à soupe de cacao

* 2-3 cuillères à soupe de sucre

* raisins secs

* cannelle en poudre

* vanille en poudre

Préparation:
Faire le mélange de levure. Vous pouvez utiliser régulièrement levure sèche active ou frais. Réchauffer le 100 ml de lait dans un bol, juste de sorte qu'il est chaud au toucher, ajouter la levure, le sucre et la farine à lui et il bien mélanger avec une fourchette. Laissez la levure active, si la levure est bonne, le mélange de bulles et de l'élévation.
Alors que la levure fait sa chose, verser la farine dans le bol du mélangeur, ajouter le sel à lui et le mélange de levure.

Dans un autre bol, ajouter le beurre fondu, le zeste de citron et d'orange, le lait et mélanger le tout ensemble.

Verser les ingrédients humides et les oeufs sur les ingrédients secs et mélanger avec les mains.
La pâte sera assez collante et élastique. Laisser lever la pâte dans un endroit chaud. Après environ une heure, elle doit doubler de taille et on peux commencer à faire la brioche.
Pour le mélange de noix, battre les trois blancs avec une pincée de sel jusqu'à formation de pics mous. Ajouter les noix concassées, 2-3 cuillères de sucre, cannelle en poudre,
vanille.
Dérouler la pâte et couper en deux boules. Etaler chaque boule au rouleau à 1cm d’épaisseur pour former un rectangle. Garnir ce rectangle par le mélange de noix.

Faire rouler ce rectangle sur lui-même pour obtenir un cylindre. Puis rouler ce cylindre sous forme d’escargot. Répéter avec l'autre boule et placer dans un moule légèrement beurré.

Couvrir avec un torchon et laisser la preuve d'une heure. Quand la pâte est doublée de volume, en utilisant un pinceau à pâtisserie, enduire la surface avec un mélange de jaune d'œuf et le lait. Cuisson à four moyen à 200° C jusqu’à la coloration de brioche. Retirer immédiatement du moule et laisser refroidir sur une grille pour un minimum de 2 heures avant de servir.

Lire la suite

Publié le 16 Janvier 2017

Le self à l'heure roumaine

Bonjour,

Je m'appelle Miruna. Je suis élève en 4ème en français langue étrangère avec Mme Veillon. Je suis d'origine roumaine et je suis arrivée en France pendant l'été 2016.

M. Robert, le chef-cuisinier du collège,  a proposé à Mme Veillon et aux elèves allophones de composer un menu de leurs pays pour le réaliser ensuite en cuisine.

Le 13 décembre 2016, j'ai donc participé à l'élaboration des plats roumains que j'avais choisis pour le déjeuner. Enfin,  je me suis occupée de la décoration du self...

Au menu :

-Soupe de légumes et ses croûtons

-Sarmale

-Cozonac

J'ai beaucoup aimé ce moment. Et merci surtout à toute l'équipe de la cuisine.

Miruna

 

Lire la suite

Publié le 8 Décembre 2016

Le self aux couleurs du Brésil...Le self aux couleurs du Brésil...
Le self aux couleurs du Brésil...

Bonjour, je m'appelle Andreina. Je suis élève en 3ème et en Français Langue Étrangère avec Mme Veillon. Je suis d'origine brésilienne et je suis arrivée en France à la rentrée 2016. J'ai déjà vécu à Quimper pendant six ans lorsque j'avais 4 ans .

Je suis très attachée à ma culture et voulais la faire découvrir, notamment par la cuisine. J'ai eu beaucoup de chance parce que Robert le chef-cuisinier du collège a proposé à Mme Veillon et aux élèves allophones de composer un menu de leurs pays pour le réaliser ensuite en cuisine.

 

Le 17 novembre 2016, j' ai donc participé à l'élaboration des plats brésiliens que j'avais choisis de pour le repas du midi. J'ai été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par le personnel de cuisine. Une tenue très rigolote m'attendait : c'est moi avec une charlotte sur la tête sur la photo!

J'ai pu aider les cuisiniers, goûter et dresser les plats. Hummm, quel délice! Enfin, je me suis occupée de la décoration du self : drapeaux, guirlandes, perroquets...

J’espère que vous avez apprécié ce repas, parce que moi, j'ai adoré cette expérience et je voudrais encore remercier Robert, toute l’équipe du self et Mme Veillon pour ce moment magique ! Si vous souhaitez le revivre chez vous , voici mes recettes :

 

 

Entrée : Salade de haricots à la brésilienne

Ingrédients :

-1 boîte de haricots rouges

-1 boîte de maïs

-1 filet de poulet émincé

-2 tomates

-2 oeufs durs

-vinaigrette

-1 citron

-des olives

Mélangez tous les ingrédients et la salade est prête

 

 

Plat principal brésilien : Moqueca de Camarao

Pour six personnes

 

Ingrédients

-3 sachets de crevettes

-2 boîtes de lait de coco

-3 citrons

-1 bouquet de coriandre

-1 oignon

-1 poivron

-1 tomate

1 gousse d'ail

-huile de palme

-sauce tomate

 

Préparation

Saisir les crevettes dans un peu d'huile de palme, ajouter le lait de coco, les citrons et les feuilles de coriandre. Bien mélanger et ajouter les oignons, le poivron, la tomate coupée en petits cubes et l'ail. Mélanger et c'est prêt !

Accompagner avec du riz et des carottes rapées

 

Dessert : Salade de fruits exotiques

Mélanger à votre goût des :

-Fruits de la passion

-mangues

-bananes

-ananas

Et vous aurez un excellent dessert...

Lire la suite

Publié le 21 Novembre 2016

Les élèves de 3è2 et de 3è3 du collège Jules Ferry, sont allés voir, jeudi 6 octobre, au CDDB à Lorient « La Grande Guerre », un spectacle de la compagnie néerlandaise Hotel Modern. Le spectacle voulait, à partir de lettres d'un poilu écrivant à sa mère, retracer l'horreur de la guerre des tranchées...

Le spectacle croisait différentes formes d'arts : il proposait un travail sur le son, sur le texte mais aussi surtout sur la manipulation d'objets filmés par des caméras minuscules : par exemple, des caméras filmaient les mouvements de soldats factices qui marchaient dans la boue, pendant qu'une lectrice lisait des lettres de Poilus.

J'ai bien aimé le spectacle, il était pédagogique : il expliquait bien le commencement et le « pourquoi »de la 1ère guerre mondiale même si parfois, l'accent de la lectrice était trop fort, et ne permettait pas toujours de comprendre le texte.

Mais c'était quand même très intéressant.

 

Florimond élève de 3è2

La grande guerre
La grande guerreLa grande guerreLa grande guerre

Lire la suite

Publié le 24 Juin 2016

L'île de l'oubli
L'île de l'oubli
L'île de l'oubli
L'île de l'oubli
L'île de l'oubli
L'île de l'oubli
L'île de l'oubli
L'île de l'oubli

Lire la suite

Publié le 22 Juin 2016

Les élèves ont investi le parvis Saint-Michel, guidés par leur professeure de musique, Véronique Bresson. (Photo : Ouest-France)

Les élèves ont investi le parvis Saint-Michel, guidés par leur professeure de musique, Véronique Bresson. (Photo : Ouest-France)

Les collégiens ont investi la place Saint-Michel pour interpréter des chansons répétées durant l'année. Au programme : chants en anglais, en breton et slam. Un beau moment.

La mobilisation
Ils étaient surexcités, les élèves du collège Jules-Ferry ! Et pour cause : ils ont inauguré la Fête de la musique, en début d'après-midi, place Saint-Michel. L'occasion pour eux de montrer l'étendue de leur répertoire.
Après avoir répété pendant des semaines, ils sont fin prêts. Au programme, une reprise des Beatles et une interprétation de Youenn Gwernig, mais aussi un slam et un impressionnant chant tribal proposé par six collégiennes. Les élèves se sont portés volontaires pour participer, et c'est pendant les cours qu'ils ont répété, pendant « cinq ou six séances », selon Véronique Bresson, professeure de musique.
Une soixantaine de collégiens
En ce dernier jour d'école, il est difficile de contenir tout le monde. Ça crie, ça court dans tous les sens, ça chante. Un léger rappel à l'ordre est nécessaire avant de démarrer les festivités. Il faut aussi gérer les petits problèmes techniques, mais les parents d'élèves ne sont jamais bien loin et sont toujours prêts à donner un coup de main. Véronique Bresson est catégorique : « Sans eux, on ne serait pas grand-chose ! »
Pourtant, leurs camarades livrent un spectacle bien rodé. Le refrain de Lucy in the Sky with Diamonds des Beatles est parfaitement maîtrisé, et la chanson Gwerz an harluad de Youenn Gwernig, est chantée en breton de A à Z. Véronique Bresson est fière de ses élèves : « Certains l'ont apprise par coeur, ils se sont formés tout seuls. » Au total, c'est une soixantaine de collégiens issus de toutes les classes qui animent la place Saint-Michel pendant près d'une heure.
Compositions originales
Le choix des chansons ne s'est pas fait au hasard. Gwerz an harluad (La Complainte de l'exilé en français) de Youenn Gwernig parle du déracinement et du manque. En guise de prologue, deux élèves étrangères en donnent une traduction, strophe par strophe. Un moment émouvant qui ravit le public. Quant au slam, il a été composé par plusieurs élèves de 5e. Les filles, très professionnelles, se relaient pendant plusieurs minutes sur des rythmiques rock. Quand on leur demande combien de temps l'écriture des textes leur a pris, elles hésitent : « Oulàààà », fait l'une d'elles, un peu stressée.
On l'a compris, elles présentent ici un travail de longue haleine. Ils sont en effet une dizaine d'élèves à avoir participé au projet. Mais seules les plus téméraires affrontent la scène.

Source : Ouest-France,Quimperlé, 22/06/2016 extrait de l'article de Maud Le Rest

Lire la suite

Publié le 9 Juin 2016

Invitation !

Le Manoir de Kernault et le collège Jules Ferry

vous invitent à découvrir le spectacle

L'île de l'oubli

le vendredi 17 juin à 19h30 au Manoir de Kernault

Entrée gratuite

Un monde fantastique, un grand bal, une cérémonie initiatique : les personnages racontent une domination passée et leur libération, pour que cela ne se reproduise plus.

Spectacle conté et dansé par les élèves du collège Jules Ferry à Quimperlé.

 

Lire la suite

Publié le 31 Mai 2016

Les collégiens ont la chance de pouvoir côtoyer les photos de Michel Thersiquel prises au centre de rééducation de Kerpape. Un important travail de médiation a été mené avant l'accrochage de ces photos dans toutes les classes.

Une réflexion sur l'image, le portrait, la représentation de soi a aboutit à une réponse photographique des élèves sur le thème "se monter, se cacher" en Arts Plastiques. Leurs photos ont été exposées dans la partie du cloître qui fait face à celle où sont exposées les photos de Michel Thersiquel en écho. Cette exposition ne peut être visitée par des personnes extérieures au collège pour des raisons de sécurité.

Lire la suite

Publié le 31 Mai 2016

Voici quelques réalisations exposées dans le cloître du collège, en écho aux photographies de Michel Thersiquel...

Mme Coutant a proposé ce travail d'interrogation sur le portrait en cours d'Arts Plastiques à tous les élèves du collège. Plus de 200 clichés ont été réalisés et 20 sont exposés dans le cloître.

Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher
Se montrer, se cacher

Lire la suite

Publié le 29 Avril 2016

Toutes les classes de 5e se sont déplacées au château de Trévarez au mois d'avril. En Technologie, la visite guidée du château a permis aux élèves de comprendre en quoi cet édifice est étonnant. En Arts Plastiques, ils ont réalisé des figures de land art avec les végétaux et en particulier les fleurs de camélias tout juste tombées. Voici quelques unes de leurs réalisations :

Trévarez
Trévarez
Trévarez
Trévarez
Trévarez
Trévarez
Trévarez
Trévarez
Trévarez

Lire la suite

Publié le 27 Avril 2016

Les 5e1 et 5e3 sont allés au CDDB à Lorient pour assister à la représentation de Oh, boy ! pièce d'Olivier Letellier d'après le roman de Marie-Aude Murail, récompensée par le Molière du jeune public en 2010.

Oh, boy !

Ils sont trois, orphelins depuis peu : Siméon, 14 ans, Morgane, 8 ans, et Venise, 5 ans. Leur demi-frère Bart, abandonné comme eux, ignorait jusqu’à leur existence. Pourtant, du jour au lendemain, il se retrouve à prendre ses frère et soeurs sous son aile. Bart nous raconte l’histoire de cette fratrie tombée du ciel et, à travers elle, c’est sa propre histoire qui se dessine. Il est seul en scène et s’exprime à la première personne. Parfois narrateur, parfois personnage, il imite aussi « les autres » pour nous les rendre plus présents. Et pour nous raconter son histoire au mieux, Bart se servira des objets qui l’entourent. (source : Le Théâtre de Lorient)

Lire la suite

Publié le 22 Avril 2016

Les élèves d'ULIS et la classe de 6e5 ont assisté à un concert au Grand Théâtre de Lorient, Le carnaval Jazz des animaux.

Les 17 musiciens de The Amazing Keystone Big Band s’emparent d’un chef-d’oeuvre du répertoire, Le Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns — une suite orchestrale qui permet aussi de parcourir l’histoire du jazz et les instruments du Big Band. Sous la plume de l’auteur Taï-Marc Le Thanh qui prête à cette basse-cour une verve enjouée, les animaux prennent vie. Le trombone devient Lion, le saxophone devient Cygne, le tuba devient Éléphant, etc. Un spectacle vivant, ludique et plein d’humour. (Source : Le Théâtre de Lorient)

Lire la suite