Articles avec #sante, citoyennete & medias tag

Publié le 7 Novembre 2019

Publié le 18 Mars 2019

Exposition réalisée par le Musée de l'Homme et prêtée au collège du 18 au 31 mars par L'espace des sciences de Rennes.

Nous et les autres : des préjugés au racisme

Qu'est-ce que le racisme ? Comment se manifeste-t-il ?

Tous les hommes sont-ils racistes? S'appuyant sur les découvertes les plus récentes de la biologie et des sciences humaines, cette exposition décrypte les phénomènes de racialisation et met le public face à ses propres représentations.

L'exposition est installée et visible par tous les élèves dans le cloître près du CDI.

Lire la suite

Publié le 26 Juin 2018

Azilis, 2e prix au concours "un métier, un parcours"

Une cérémonie de remise de prix aux lauréats du concours « Un métier, un parcours » s’est tenue au Centre d’Information de Lorient, ce lundi. Par groupe de deux ou individuellement, les élèves du Pays de Lorient étaient invités à présenter un métier à travers un professionnel et son parcours. Stacy et Célia, arrivées premières au concours, ont travaillé ensemble sur la profession de poissonnier. Azilis, elle, a décidé de mettre en avant le métier de vitrailliste et enfin, Titouan a choisi un maître chocolatier. (Source : Le Télégramme - Lorient, 25 juin 2018)

Ci-dessous, le travail d'Azilis :

Photo  : Azilis Parot

Photo : Azilis Parot

Vitrailliste

Un métier d’art

En 2008, Julie Garcia a ouvert son atelier, L’Endroit en verre à Quimperlé, où elle conçoit ses vitraux et a rejoint une boutique d’artisans d’art, L’Atelier 11 situé au bout du Chemin Bleu en basse ville. Elle travaille avec le verre, le plomb, pour créer des bijoux, des vitraux sur commande, des totems, des lampes, des marque-pages et des insectes en verre par la technique du thermoformage. Elle utilise de nombreux outils : ciseaux à triple lames, fer à souder, marteau de vitrier ou couteau à plomb. Avec tous ces instruments, elle fait danser le verre avec le feu pour créer des formes aussi belles que spectaculaires.

Parcours d’une jeune apprentie

Depuis ses 8 ans, Julie Garcia, rêvait de travailler dans l’art et d’avoir son propre atelier. Elle a grandi avec cette idée mais ne savait pas quel chemin prendre à l’école pour y arriver. Ses professeurs l’orientaient plus vers des métiers d’architecture car elle aimait beaucoup dessiner. Cependant, sa professeure d’arts plastiques l’encourageait et en avait parlé à ses parents pour qu’ils la soutiennent plus. Elle a passé un Bac littéraire pensant avoir accès à plus d’écoles. Elle n’avait pas forcément pensé à être vitrailliste, car elle imaginait que c’était un métier qui se transmettait de génération en génération. Elle a commencé par l’école des Beaux Arts de Tarbes mais elle n’y est resté que 3 mois car, elle trouvait les techniques trop larges. Un jour elle est tombée sur une revue qui parlait de l’école supérieure des métiers d’arts à Arras. Elle s’est renseignée et a vu que cet établissement proposait le métier de vitrailliste. Elle a étudié là-bas pendant trois années. C’est comme cela qu’elle s’est orientée vers ce métier. Pour se mettre en condition réelle, elle a fait des stages de restauration de vitraux d’église. Puis elle a travaillé dans des ateliers un peu partout en France.

Plus qu’un métier, une passion

Julie Garcia prend énormément de plaisir à pratiquer son métier, un métier qui existe depuis le XIIe siècle. Pour elle, c’est d’ailleurs plus une passion qu’un métier. Elle aime rencontrer ses clients et apprendre de leur imaginaire. Ce métier lui offre beaucoup de liberté créative. Et surtout, elle a atteint son but : travailler dans son atelier et de ses propres mains.

Lire la suite

Publié le 18 Mai 2018

Les collégiens en compagnie de Iona Gauchet, de l’association Dibabus, en pleine répétition de «Klaxon», fable audio sur le harcèlement scolaire - photo : Ouest-France

Les collégiens en compagnie de Iona Gauchet, de l’association Dibabus, en pleine répétition de «Klaxon», fable audio sur le harcèlement scolaire - photo : Ouest-France

Source : Article de Jean-Marc Pinson, Ouest-France du vendredi 18 mai 2018

Dans une salle du collège Jules-Ferry, à Quimperlé, une quinzaine de collégiens sont au micro. Sous l’œil d’Amélie Llorca et de Iona Gauchet, de l’association Dibabus, et des animateurs du Point information jeunesse, ils enregistrent une fable qui n’en est pas une, sur le harcèlement à l’école.

Le physique, la vie amoureuse, le look, les jeunes sont parfois sans pitié entre eux. Les sarcasmes fusent. Répétés, cela devient du harcèlement, et la victime peut craquer. Un sujet délicat dont il faut parler. « Cela fait deux ans que nous travaillons sur le harcèlement scolaire, souligne Isabelle Dalongeville, principale adjointe du collège. Nous avons trente élèves, que nous nommons les sentinelles, chargés de repérer des situations et d’interpeller des adultes par la suite. »

Melissa est une sentinelle. « Plus jeune, j’ai été victime de harcèlement, donc j’ai voulu aider les autres. Cela me fait plaisir de participer au projet, je me sens utile si un élève vient me voir pour me parler. » Même écho du côté de Soledad : « C’est important d’en parler, de ne pas rester dans son coin. »

Dans le pays de Quimperlé, on a vu les choses en grand pour sensibiliser les jeunes sur le sujet. 700 élèves en ont parlé, des collégiens mais aussi des élèves de l’IME François-Huon de Quimperlé. « À partir d’un collectage de témoignages et de réflexions sur les situations rencontrées au quotidien, l’écriture d’une fable contemporaine a été entreprise, précise la principale adjointe du collège. Puis, cette fable a constitué une pièce audio théâtralisée. »

Les élèves ont travaillé dur. La voix, la posture, les émotions, le mouvement du corps. Après de nombreuses répétitions, ce vendredi, à la MJC de Trégunc, les élèves vont enregistrer l’émission de radio. Ils seront bien entourés, avec la webradio Sterenn, Radio Pikez, Radio Balises et l’association Paroles de jeunes.

Ces enregistrements seront restitués lundi 11 juin à Bannalec, le 12 et 13 juin à Quimperlé.Tous les élèves de 5e et le groupe de l’IME sont invités à participer à ces soirées ouvertes au public. « À chaque restitution il y aura la présence d’une radio, souligne Arnaud Caradec, animateur prévention au Point information jeunesse de Quimperlé communauté, qui enregistrera l’émission dans les conditions du direct, émission qui sera ensuite diffusée sur les ondes de cette radio. »

Lire la suite

Publié le 14 Février 2018

La vie, les sentiments, la sexualité, le planning familial...La vie, les sentiments, la sexualité, le planning familial...

Le centre de planification familiale de Quimperlé et le collège Jules Ferry sont engagés dans une démarche de sensibilisation des élèves de 3ème, sur une réflexion autour de la relation amoureuse.

Le planning familial propose au collège une séance d’information, dont l’objectif est à la fois de faire connaître le centre et de répondre aux interrogations des jeunes tout en les incitant à se poser des questions sur la sexualité, la contraception, les relations humaines, la famille...

Les interventions, d’une durée de 2 heures, seront réalisées par monsieur Yves ARNAL, conseiller conjugal et familial, accompagné de madame Marie-Dominique CROS, sage-femme, sous la forme de rencontres interactives par demi-classe non-mixte.

Lire la suite

Publié le 19 Décembre 2017

Les gestes qui sauvent...
Les gestes qui sauvent...
Les gestes qui sauvent...
Les gestes qui sauvent...

Le développement d'une culture commune de la sécurité passe par la sensibilisation et la formation des élèves, aux premiers secours et aux gestes qui sauvent, durant leur scolarité.

Tous les élèves de 4ème et de 3ème du collège, n'ayant pas reçu une formation PSC1, ont suivi une sensibilisation (un module de 2 heures) aux gestes qui sauvent (se déroulant sur une période allant du 11 au 21 décembre).

Ce module "gestes qui sauvent" permet d'acquérir les premiers gestes de secours à appliquer dans de nombreuses situations telles que : arrêt cardiaque, brûlures, hémorragies, perte de connaissance....

Lire la suite

Publié le 15 Décembre 2017

Lire la suite

Publié le 21 Novembre 2017

Lire la suite

Publié le 20 Novembre 2017

Utopia 56

Dans le cadre du Festival Les Passeurs de Lumières, une exposition de photos de Thierry Tanter, sur l'association Utopia 56, est installée au collège.

Utopia 56 est une jeune association créée en janvier 2016 pour développer le
bénévolat d’aide aux migrants en France.
Elle a assuré la gestion du premier camp humanitaire français à son ouverture à
Grande-Synthe le 7 mars 2016 jusqu’à sa reconnaissance par l’État.
Aujourd'hui elle continue sans relâche son travail d'aide d'humanitaire dans les
centres de La Chapelle à Paris, Calais ainsi que dans plusieurs villes
françaises .
Elle a impulsé un réseau d'hébergement citoyen qui comptait 120 particuliers
volontaires à son lancement dont essentiellement des bretons.
En septembre, Utopia 56 a le projet de s'associer à Médecins sans frontières
pour la création d'un centre d'accueil pour mineurs étrangers.

http://www.utopia56.com/fr

Deux classes de 4e ont rencontré Thierry Tanter au CDI et pu poser toutes les questions suscitées par son travail photographique et par le sujet qui les touche bien évidemment.

 

Lire la suite

Publié le 20 Novembre 2017

Transports en car : prudence !

Les transports collectifs sont largement utilisés par nos élèves pour venir au collège ou pour se déplacer dans la ville et autour.

Aussi, une opération de sensibilisation au danger, pour éviter tout incident et accident aux abords et dans un car, a été proposée à tous les élèves de 6e.

Cette intervention a été menée par TBK et par la gendarmerie de Quimperlé, avec la
participation de l’Adjudant Chef STEPHANT, gendarme référent pour le collège.

Lire la suite

Publié le 14 Novembre 2017

N'hésitez pas ! Achetez vos chocolats de Noël au collège et soutenez les projets !

 

Un bon de commande a été distribué à tous les élèves.

Date limite de commande : lundi 20 novembre

Les bénéfices de la vente iront au FSE du collège Jules Ferry :

Le Foyer Socio-Educatif (FSE) est une association créée au sein du collège.

Le FSE participe au financement des activités du midi et à celui des projets pédagogiques, des sorties et voyages scolaires de vos enfants.

Des actions ponctuelles permettent de récolter des fonds comme la vente de chocolats pour Noël.

Merci pour votre aide ! Et... régalez-vous...

 

Lire la suite

Publié le 24 Mai 2017

Parce que...
Parce que...Parce que...
Parce que...Parce que...Parce que...

Lutter contre le harcèlement en milieu scolaire, tel a été le premier objectif visé par les élèves du collège Jules Ferry en participant au concours de vidéos lancé par l'Education Nationale. Mais ils n'avaient pas l'intention de s'en tenir là...

Plus de trente élèves se sont spontanément présentés pour participer au concours de lutte contre le harcèlement, trente élèves de tous niveaux, tous sensibilisés à ce fléau et tous animés par la volonté d'agir contre toutes formes de harcèlement. Accompagnés par Alexandre Picard, surveillant, et Hélène Meffray, documentaliste, ils ont uni leurs idées, leurs volontés et leurs imaginations pour scénariser et tourner la petite vidéo présentée au concours en novembre 2016

et que vous pouvez regarder en cliquant sur le lien ci-dessous

https://vimeo.com/218741560

Mais, très vite, est apparu indispensable de donner une suite à cette action, qu'elle puisse rayonner au coeur même du collège. Aussi, une dizaine d'élèves de 4ème et de 3ème se sont emparés de la vidéo pour aller la présenter à toutes les classes ainsi qu'aux parents accueillis pour les portes ouvertes. Le message qu'ils veulent faire passer est que le harcèlement n'est pas une fatalité, que les élèves qui le subissent ne sont ni coupables, ni seuls  et que des moyens existent pour y mettre un terme.

Ces présentations viennent juste de s'achever, mais cela ne suffit encore pas. Têtues et volontaires, les élèves de 4ème ont décidé de poursuivre leur action pendant l'année 2017/2018, de se faire connaître et reconnaître auprès de tous les nouveaux arrivants comme des passerelles qui pourront transmettre la parole des élèves harcelés vers des adultes compétents. Et aussi de lancer des campagnes de lutte  sous formes d'affiches, d'interventions de vidéos... Les idées fourmillent et elles sauront s'en emparer !

En attendant de le constater à la rentrée, rappelons que la première chose à faire pour lutter contre le harcèlement est d'en parler, de ne pas rester seul et qu'un  numéro gratuit est mis à disposition, le : 3020.

Et juste pour finir, bravo à tous les élèves qui se sont impliqués dans cette vidéo et qui l'ont portée au-delà du concours pour lui donner vie.

Lire la suite

Publié le 16 Mai 2017

Quelques unes des caricatures dessinées par Nono.

Quelques unes des caricatures dessinées par Nono.

Le jeudi 27 avril 2017 à 10h 15, les élèves des classes de 4ème 2 et de 4ème 3 du collège Jules Ferry de Quimperlé ont eu la chance de rencontrer Nono, le dessinateur de caricatures du journal Le Télégramme.

 

Le caricaturiste a commencé par se présenter devant les élèves et leur a expliqué son parcours professionnel. Travaillant tout d'abord pour le journal Ouest France, Nono a ensuite été employé pour le Télégramme, quotidien vendu dans les départements du Morbihan, du Finistère et des Côtes d'Armor en 1997.

 

Le dessinateur doit réaliser chaque jour une œuvre qui sera publiée dans le journal du lendemain. Il a confié aux collégiens avoir besoin d'une à deux heures pour finir une caricature.

 

Les élèves ont posé beaucoup de questions, préparées la veille pendant leur cours de français. Ainsi, ils ont pu découvrir que Nono avait déjà rencontré le célèbre joueur de football, Zinédine Zidane !

 

Nono n'est bien sûr qu'un surnom, donné par les amis du dessinateur durant ses années d'école. Joël Auvin, de son vrai nom, a toujours aimé le dessin. Mais il a aussi été professeur de philosophie en lycée tout en exerçant le métier de caricaturiste.

                                                                                      Candice

Rencontre avec Nono !!!
Rencontre avec Nono !!!Rencontre avec Nono !!!Rencontre avec Nono !!!

Lire la suite

Publié le 28 Avril 2017

De vrais apprentis journalistes !

Jeudi 6 avril 2017, les élèves de 4ème2 et de 4ème3, en compagnie de leur professeur de français Mme Cochin et Mme Quantet, ont pu et ont eu la chance de rencontrer deux journalistes : Vincent Thaëron de Ouest-France et Yann Le Scronet du Télégramme.

Au début, on ne peut pas dire que les questions fusaient dans la salle, mais les plus téméraires ont su donner le rythme et l'envie aux autres de participer ! Pendant une heure et demie, les rédacteurs ont pu parler de leur métier. On voyait qu'ils aimaient leur travail et étaient fiers de ce qu'ils faisaient. Voici un court passage de cette interview :

« -Avez-vous déjà rencontré une célébrité au cours de votre carrière ? »

- Oui, un célèbre joueur de foot connu de tous : Zineddine Zidane ! »

Ce à quoi les élèves ont répondu par des exclamations et les yeux pétillants d'admiration. Il y en a même un qui a plaisanté: « Oh , bah moi, plus tard, rien que pour ça, je ferai journaliste ! »

Pour clôturer cette activité, les journalistes ont donné leurs avis sur les différentes Unes que les élèves avaient réalisées dans le cadre du concours "Faites la Une", pendant que les apprentis journalistes dégustaient un petit goûter !

Lise 4ème2

De vrais apprentis journalistes !
De vrais apprentis journalistes !

Lire la suite

Publié le 5 Avril 2017

Good morning RCB Web !!!

23 Mars 2017, jour  spécial pour le collège Jules Ferry ! Une émission de radio s'est glissée dans ses murs...
Depuis le mois d'Octobre, nous, élèves de 4°3, travaillons sur un projet d'émission de  webradio que nous avons appelée RCB Web, initiales de : Radio de la Crêpe au beurre. Nous avions déjà appris à nous servir du studio lors de la venue de Blandine Lassaux du réseau Canopé qui nous en a expliqué l'utilisation durant deux heures pour que nous soyons complètement autonomes ensuite. Et aujourd'hui, c'est le jour J : nous enregistrons enfin notre émission ! Suivez-nous tout au long de cette journée grâce à nos photos.

9h – 17h, et seulement trois pauses ! Il fallait au moins ça pour avoir le temps de s'installer, de répéter, de se caler et d'enregistrer la totalité de notre émission. Surtout que pendant l'enregistrement, il ne fallait pas faire un seul bruit (même si cela était difficile).

UNSS, harcèlement, orientation, jeu, sondage, vie au collège, lecture de Maupassant, tels sont certains des différents sujets que nous avons abordés et que vous allez très vite retrouver dans notre émission.

Nous nous sommes bien amusés à écrire des articles, discuter, prendre des photos pour enfin enregistrer…Et pour nous faire plaisir Mme Quantet, Mme Meffray et M. Gouery ont accepté que nous fassions un goûter avec de délicieux gâteaux au chocolat, des cookies ,des bonbons... C'était vraiment succulent, miam !

Retrouvez très vite notre émission en rediffusion sur le blog du collège. Nous vous tenons au courant !

                                                                                        Célia Prifugard, Aurélie Quénéhervé.
 

Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !
Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !
Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !

Prépararation et interviews, comme des vrais animateurs radio !

Première phase : découverte et repérage !!!Première phase : découverte et repérage !!!
Première phase : découverte et repérage !!!Première phase : découverte et repérage !!!

Première phase : découverte et repérage !!!

Petite séance découverte pour les élèves d'Ulis2, dans la classe desquels Erell est allée enquêter pour la Webradio.

Quelques explications autour de l'enregistreur aux élèves attentifs et c'est parti ! Phoebe est sur le grill sous l'oeil amusé de ses camarades. Comment s'est déroulé l'entretien ? A vous de le découvrir lors de votre écoute sur RCB Web !!! 

Good morning RCB Web !!!
Good morning RCB Web !!!

Lire la suite